IV. Bar Codes

Une société de consommation, l’humain devenu marchandise, produit à consommer avant la date de péremption. De nos médias à nos nouvelles habitudes, la désacralisation du corps se poursuit dans ses représentations et ses usages. La beauté des starlettes se fane d’un mois à l’autre, les êtres et sentiments sont consommés à la vitesse de l’information.

Le bar code, symbole numérique de nos sociétés de consommation prends ainsi sa place sur un bien de consommation récent : l’être et le corps.

Pourquoi ne pas congeler l’humain pour pouvoir mieux l’utiliser?

Série de tirages argentiques signé par l’artiste et limité à 12 exemplaires.